Se connecter

Mot de passe oublié ?
Vous n'avez pas de compte ?
Créer un compte

480
VIPs
480
VIPs

100 jours pour la rendre amoureuse

100 jours pour la rendre amoureuse

dérouler un plan de jeu idéal les 100 premiers jours de relation, échapper aux pièges courants et atteindre un pic de niveau d’intérêt
Relations longues I 
195€
343min
947
l’ont déjà
mp3
119
le veulent
Ajouter à ma wantlist

100 jours pour la rendre amoureuse

dérouler un plan de jeu idéal les 100 premiers jours de relation, échapper aux pièges courants et atteindre un pic de niveau d’intérêt

La tracklist

Matin

Effet des réseaux sociaux sur F
Illusions du cercle élargi
La réalité versus sa réalité
Changement de comportement avec la technologie

Après-midi

Obtenable et non obtenable en 100 jours
Repérer une femme sans problème
Pendant la phase de poule
Déterminer la charge émotionnelle d’un rendez-vous
Sentir la fin des poules
Les leviers pour pousser vers la finale
Lire le secret agenda
Signe du début de la finale
Gérer la demande d’exclusivité

4.81 sur 5 sur 287 avis
(288 avis client)

Ce séminaire a pour but de vous donner « l’état de l’art » de tout ce que j’ai appris, compris, conceptualisé et appliqué (et pris dans la gueule parfois) sur la manière de faire monter le niveau d’intérêt d’une femme dans la stratosphère dans les 3 premiers mois (soit +/- 100 jours)

Si cette page venait à être lue par des filles, je nierais toute responsabilité dans son écriture, et prétendrais immédiatement que mon compte a été piraté par un sale macho métis et salace 😉

Quand vous « improvisez » vos débuts de relation, il se passe quoi ?

J’ai fait des centaines de phone coaching, à l’issue desquels je peux affirmer une chose avec certitude :

La plupart des problèmes (souvent irrattrapables et insurmontables) dans lesquels vous vous mettez viennent du fait que vous n’avez pas su « cadrer » les choses dans les 3 premiers mois

Si j’étais un webmarketeur (ou un voleur, ce qui revient à peu près au même), je vous vendrais un pilule magique pour résoudre ce problème instantanément, ou bien je vous vendrais un ebook de 47 pages du style « casé en 1 semaine »…

Mais aujourd’hui, se caser avec la première femme disponible n’ai rien de compliqué, n’importe quel con peut le faire. Choisir une personne qui nous plaît, qui ne nous connaît ni d’Eve ni d’Adam, et faire monter son niveau d’intérêt de rien du tout à >90 % en trois mois, c’est une autre paire de manches, et c’est le sujet du séminaire !

Réfléchissons ensemble un instant, avec notre fameuse « veste de sociologue » (les sociologues ont souvent une veste, souvent moche, mais c’est un autre débat)

PETITE SOCIOLOGIE DE LA RENCONTRE

Comment faisait votre grand-père ?

A l’époque de nos grands-parents, les choses de la séduction étaient assez simples. A vingt ou vingt cinq ans, si vous n’étiez toujours pas marié, la réputation courait dans le village que vous étiez « à prendre », on évaluait précisément votre patrimoine terrien, bovin et ovin, puis les familles s’arrangeaient sans effort de discrétion pour vous faire rencontrer la seule femme disponible correspondant à votre tranche d’âge et à votre classe sociale.

De là, le reste de votre vie était à peu près tracée. L’attraction physique, l’amour, tout ça, venait loin, très derrière. Quand à vous tromper, aller voir ailleurs ou mener plusieurs relations de front, seules une poignée de rares inconscientes s’y risquait : les réputations de trainées étaient, à cette époque là, mortelles (au sens propre).

Et votre père ?

A l’époque de nos parents, les choses étaient déjà différentes. Même si vous n’y avez probablement jamais réfléchi en ces termes, votre mère a probablement un peu « choisi » votre père, c’est-à-dire qu’elle a accepté en conscience de lui vouer (une partie de) sa vie par opposition victorieuse aux hommes qui l’ont précédé. Elle l’a peut-être également trompé, ce qui est est fort désagréable à imaginer mais statistiquement certain pour un petit groupe d’entre vous, au vu du nombre d’internautes qui liront cette page (plusieurs milliers).

Mais bon, l’un dans l’autre, les débuts étaient encore relativement simples : votre père a fait l’effort de briser la glace, puis il l’a courtisée, invitée au restaurant, et quelques mois ou années plus tard, vous avez été conçu, pendant un week-end à la montagne, ou tout simplement un vendredi soir devant la télévision. (Ca a l’air cochon comme ça, mais là encore il est statistiquement plus que probable que bon nombre d’entre nous aient été conçus devant la télévision, les français la regardant 4h par jour en moyenne en ce temps là, travaillant 9 et dormant 7. Faites le compte.)

Et vous, vous faites comment avec les obstacles d’aujourd’hui ?

Aujourd’hui, au cas où vous ne l’auriez pas encore remarqué, les rencontres et les débuts de relation sont 100 fois plus compliquées qu’avant. Et surtout plus compliquées que les simples prises de numéro et de rendez-vous qui, une fois la timidité passée, ne sont pas si méchantes que ça…

Tout l’art de la séduction ne commence pas éméché en soirée à 3h du matin, mais dans l’enchaînement des premiers rendez-vous avec une femme qui a – que vous le vouliez ou non – bien d’autres prétendants que vous.

Quels sont ces fameux obstacles ?

  • la disparition pure et simple du statut de fille célibataire au profit d’une « solitude peuplée » (peuplée de tous ses exs, plus de ses courtisans du moment, plus des blaireaux qui la contactent sur Facebook et sur Internet, soit autant de fantômes et d’ennemis qu’il vous faudra stratégiquement dégager avant d’espérer une quelconque intégrité de sa part)
  • la confusion du libéral et du libertaire (« je suis libre », « je veux tout essayer », « ne rien m’interdire », etc.),
  • l’allongement de la durée de la vie (qui fait que nos 30 ans correspondent à nos 20 ans d’avant),
  • la surpondération du sentiment (du « feeling ») dans tous les choix, au détriment du rationnel
  • la quasi obligation sociale de goûter à l’interdit sous peine d’être vue comme une cruche
  • les fréquentes expatriations, erasmus, tour du monde, etc.
  • les inégalités sociales exacerbées entre les continents (femmes africaines, roumaines, russes, etc., je vous passe le bonjour mais essayez de rester bien loin de mon porte monnaie s’il vous plaît merci ! )

Bref, tout concourt à vous mettre dans des situations de panade telles que je dois, chaque jour, en phone coaching,  vous fournir des stratégies diaboliquement compliquées pour vous sortir des situations encore plus compliquées dans lesquelles vous vous êtes mis vous-même !

COUCHER AVEC UNE FILLE N’EST PAS UN « ABOUTISSEMENT » ! C’EST AU CONTRAIRE LÀ QUE TOUT COMMENCE…

Un constat

Aujourd’hui, il ne suffit plus de briser la glace, de sentir le début d’une connexion, puis d’enchaîner une série de rendez-vous pour démarrer une « histoire » et faire un couple. Peut-être pour vous, mais je peux vous garantir que, dans sa tête à elle, ce n’est pas le cas. Du moins vous pouvez continuer de le voir comme ça, mais c’est tellement naïf que vous serez probablement :

  1. utilisé (ressource)
  2. manipulé (mensonges)
  3. abusé (exit, la confiance en soi)
  4. voire, dans le pire des cas, trompé (no comment…)

dans des proportions dont vous n’avez même pas idée!

LES 7 BÉNÉFICES DE CETTE JOURNÉE POUR VOUS

  1. Du « triple V »: Vécu, Vrai, Vérifié
  2. Une méthode « Step by step » (pas à pas)
  3. Plus de confiance en soi
  4. Anticipez et évitez toutes les embûches classiques qu’elles poseront sur votre chemin
  5. Du temps gagné sur ce que vous auriez appris partout ailleurs
  6. Le courage de dire la réalité des rapports hommes-femmes, même quand elle n’est pas belle (ce qui, hélas, est souvent le cas)
  7. Toujours plus de discernement et d’exemples de langage des femmes

Vous devez sortir des 100 premiers jours de relation avec un niveau d’intérêt (le sien) égal ou supérieur à 90 %… ou bien ce ne sera jamais plus le cas.

100 jours pour la rendre amoureuse

    Avis à propos du produit
    0
    1★
    2
    2★
    4
    3★
    109
    4★
    543
    5★
    9.6/10


    Basé sur 658 avis

    • Yanis L.
      Publié le 25/05/2024 à 10:19 pm (Date de commande : Le 01/03/2024 à 4:58 am)
      5

      très bon séminaire je le recommande grandement ! Il apporte tout ce dont vous avez besoins !

    • Thomas G.
      Publié le 11/05/2024 à 1:54 pm (Date de commande : Le 04/05/2024 à 12:16 pm)
      5

      Si vous voulez entre autre tout savoir de comment gérer au mieux la charge émotionnelle, ce séminaire est fait pour vous!

    • David D.
      Publié le 08/05/2024 à 2:21 pm (Date de commande : Le 03/05/2024 à 5:40 am)
      5

      Cinq étoiles pour un des meilleurs séminaires sur le couple. Malgré le terroriste du micro dans la salle qui le tient beaucoup trop proche de sa bouche et sature complètement le son. Une petite reprise de ses interventions serait très appréciée.

    • Loïc F.
      Publié le 06/05/2024 à 11:04 pm (Date de commande : Le 06/05/2024 à 9:01 pm)
      5

      Excellent séminaire. Stéphane appréhende réellement la thématique dans sa globalité en listant les étapes essentielles et incontournables pour démarrer une relation.

    • Elias N.
      Publié le 06/05/2024 à 5:20 pm (Date de commande : Le 05/05/2024 à 2:02 pm)
      4

      Les promesses annoncées du séminaire sont largement tenues. On y trouve beaucoup de matériel et de pistes de réflexion. La participation active du publique rend l’expérience d’autant plus intéressante car Stéphane peut appliquer (et démontrer) ses concepts sur des cas pratiques réels. Les seuls bémols sont la qualité du son -toutefois largement supportable à mon avis, tant le contenu est stimulant- et l’usage et la référence répétée faite de ce qu’on imagine être un tableau, sans que l’on puisse le voir. Un visuel récapitulatif du dit tableau à son stade final aurait été le bienvenu.

    • Mathieu B.
      Publié le 30/04/2024 à 8:54 am (Date de commande : Le 30/04/2024 à 6:48 am)
      5

      Beaucoup de concepts de base qui permettent de comprendre le reste du corpus : charge émotionnelle, secret agenda, demande d’exclusivité

Ajouter un Avis

Tonton Stéphane te recommande