bonjour@mat-consulting.fr

Les jeunes filles, 3: faites exploser la routine

Premiers rdv 
Un plan anti-routine qui fonctionne dès les premiers rdv
300min
350Mo
tous ordinateurs, iPod, iPhone, iPad et autres lecteurs mp3
(175,00)
(175,00)
Casser la routine du couple

Les jeunes filles, 3: faites exploser la routine

Troisième et dernier volet de notre série Les jeunes filles 2016. Attention, ce sera probablement le séminaire le plus avancé de l’année. Pas compliqué, non, avancé en termes de “loin de votre idée initiale”.

Rencontres, rdv amoureux : faites exploser la routine

Faites exploser la routine

Tu vois, là, une seconde avant l’explosion, il y avait encore la routine

Depuis 2006, avec respectivement SpikeSed et Hommes d’Influence, je me suis attaqué de front à la question ô combien complexe de la communication entre les hommes et les femmes, avec des journées comme :

(le tout en prenant des coups au passage, comme il se doit*)

Depuis, j’ai évidemment été copié. Je devrais commencer à avoir l’habitude, ça fait 10 ans que ça dure : par centaines, les blogueurs ont abandonné les conseils séduction purs et durs des années 2000, pour s’intéresser à la psycho-sociologie, aux sciences de la communication et du langage.

Désormais, tout le monde est devenu sociologue, tout le monde est anthropologue, tout le monde est expert en sciences cognitives, tout le monde est [insérer la spécialité de votre choix] depuis qu’ils ont visionné 3 ou 4 vidéos sur Youtube sur le sujet. Sic. Mais vous savez quoi ? Laissons-les dire, laissons-les faire : il faut que jeunesse se passe.

Pour ce dernier volet de la série Les jeunes filles 2016, nous allons nous intéresser au savoir faire, aux actions, à votre plan d’action. Oui, des plans d’action concrets pour vous ouvrir de nouvelles perspectives en matière de rencontres, que celles-ci brèves, prolongées, ou bien qu’il s’agisse de relations durables. Et pourquoi diable besoin de plans d’actions ? Parce que j’ai remarqué que les hommes ne savent pas quoi faire avec les femmes.

Les hommes ne savent pas QUOI FAIRE avec les femmes

Oui, j’ose le répéter : les hommes ne savent pas quoi faire avec les femmes. Au risque de simplifier un peu, c’est vrai et je l’ai vérifié à des centaines, à des milliers de reprises : vous voulez une/des femme(s) dans votre vie, vous mettez en place tout un tas d’actions et d’investissements pour leur faire comprendre que vous êtes le bon (l’homme propose, la femme dispose : c’est la loi du marché), mais quand vous les avez, vous n’en faites plus rien d’intéressant.

La vie fantasmatique d’un homme seul est bien plus riche que la vie réelle d’un homme en relation

Des scénarii osés, pour des rencontres mémorables

Beaucoup trop d’hommes n’ont qu’un panel d’activités trop limité à proposer à une femme, dont 80% consiste à boire où à manger assis dans un lieu clos

boire un café
boire un verre
boire un verre + dîner
boire un verre + dîner + boire un verre

Une amie me le confirmait encore très récemment : les hommes qui proposent de l’emmener quelque part, ne serait-ce qu’en week-end à quelques centaines de kilomètres, c’est moins de 10%. Et ceux qui le font vraiment, 1. Un pour cent (à la réflexion, je crois que le un, c’était moi :))

Ayez toujours UN PLAN D’AVANCE pour casser la routine qui menace

La plupart des hommes n’ont pas de plan (si j’étais Luchini, je rajouterais quelque chose comme “surdéterminés qu’ils sont par l’obsession de la pénétration”). Leur unique proposition se limite à un certain nombre de simagrées culturelles (ciné, expo pour les plus mondains) pour parvenir à un rapport sexuel.

Et d’une série de rapports sexuels, ils déduisent avoir une “relation suivie”. Aussi appelé “être en couple“.

Et de ce couple, ils tirent l’autorisation de… se laisser aller à en faire de moins en moins. Ce que je nomme, dans le séminaire éponyme, la force d’inertie qui, après un certain temps, les ramène toujours à la maison. Plus précisément, vers le canapé du salon.

Rendez-vous galant à la maison

Non, elle ne s’amuse pas. Elle fait semblant parce qu’elle vous aime. Pour l’instant.

  1. D’où ma question légitime, sommes-nous congénitalement paresseux ?
  2. Et ma réponse non moins légitime : NON

Pour le comprendre, recourons à l’anecdote du supermarché.

L’exemple du supermarché

Vous reconnaissez-vous dans la situation suivante ?

Les jours passent et les placards de votre cuisine sont de plus en plus dégarnis : il devient grand temps “d’aller faire les courses”. Mais voilà, une fois dans les rayons du grand magasin, vous n’avez plus aucune idée de ce qu’il vous faudrait. Vos besoins essentiels, ce pour quoi vous êtes venu principalement, cela vous glisse hors de la tête.

routine swoosh

Il y a encore un quart d’heure, je savais exactement ce dont j’avais envie. Mais devant les rayons garnis, je me rabats toujours sur la même chose, par défaut

Il y a trop de choix, tout se ressemble, et vous finissez par acheter presque au hasard. Et évidemment, une fois rentré, il continue de vous manquer l’essentiel.

L’attente de la rencontre, ce sont les placards vides. On imagine ce que l’on pourrait faire à deux, on projette, on rêve avec une précision surprenante. Et puis lors des premières rencontres, on finit invariablement par une séquence de rendez-vous prévisible, aux scénarii bornés, déjà vus et revus.

L’imagination nous fait défaut. Et quand on se décide enfin à oser, on se trompe sur la charge émotionnelle et on commet des dégâts irréparables sur le niveau d’intérêt de l’autre.

Routine charge émotionnelle

 

Think outside the box

Que vous soyez en couple ou “célibataire”, vous repartirez de cette journée avec des scénarii de rendez-vous insensés auxquels vous n’auriez jamais, jamais pensés. Libre à vous de les appliquer tels-quels, ou de vous en inspirer pour les adapter à votre univers.

Tous ces scénarii auront pour point commun

  1. la faisabilité. S’ils figurent au programme, c’est que c’est testé, approuvé
  2. une grande créativité
  3. une grande connaissance de logiciel féminin (des idées évocatrices, parlantes pour elles)
  4. une grande plage de coûts (on va les classer de € à €€€€€), pour que chacun reparte avec des idées applicables à son cas précis

Ce mois-ci, je m’assigne la mission de vous faire penser hors de la matrice.

Routine matrice

Nous allons découvrir ensemble un certain nombre de scénarii d’activités à deux, dans et surtout hors du foyer, et comprendre (un séminaire de Stéphane où l’on ne comprendrait rien, n’est pas un séminaire de Stéphane !) à quel cas ils correspondent en terme

  • d’avancement de la relation (de très, très récent, à couple installé ++)
  • de charge émotionnelle (voir graphique)
  • d’intention (quel type de scenario, pour quel but : consolider la relation, rallumer la libido, etc.)
  • de faisabilité (de facile à difficile ++)
  • etc, etc.

A la sortie de cette journée

  1. vous serez celui a le plan sans accroc (celui d’Hannibal Smith dans l’agence tous risques)
  2. vous saurez quel type d’activités vous correspond en relation
  3. vous serez vu comme “romantique” même si vous n’avez aucune idée de ce que ça peut bien vouloir dire (ni aucune envie de le devenir)
  4. vous retrouverez le plaisir de faire des rencontres, ne serait-ce que pour avoir l’occasion de vivre ces scénarii
  5. vos partenaires vous reparleront encore de ces rendez-vous 10 ans près (véridique, ça m’est arrivé la semaine dernière)
  6. vous donnerez l’impression d’avoir 5 fois l’expérience avec les femmes que vous avez réellement

* si vous ne prenez pas de coups, c’est que vous ne dites pas la vérité ; ou que personne ne vous écoute

9 avis pour Les jeunes filles, 3: faites exploser la routine

  1. 5 sur 5

    :

    Séminaire qui complète celui sur les 1ers RDV et celui sur le Couple. On affine les concepts, avec toujours plus d’exemples. A écouter et réécouter!

  2. 3 sur 5

    :

    Je trouve l’après midi un peu moins intéressante que le matin. cependant le contenu est utile ( surtout l’idée de renoncer aux autres hommes…; Deux choses en MP3 que je déplore ( mais qui devaient être sympa de présence) 1.. Séminaire participatif…2 la personne qui parle mange en même temps… Sinon bravo

  3. 3 sur 5

    :

    Je ne note que la matinée pour l’instant. Non pas que ce soit décevant, mais après l’écoute de 3h de cette matinée, j’en ressort avec quelques petites infos, mais pas autant qu’escompté. Bien évidemment, je pense que l’aprem fait la différence et comble ce manque. Toutefois, le dialogue instauré entre Stéphane et les participants est intéressant. Globalement, l’approche qui consiste à casser la routine des premiers RDV est plutôt rassurante. En effet on se sent moins bloqué dans le sempiternel café/verre/resto, etc… Bémol sur l’enregistrement… on entend effectivement pas mal de bruit de mastication. Je prendrais peut être la suite le mois prochain

  4. 3 sur 5

    :

    Bon séminaire, avec des idées à prendre ou à adapter facilement à sa situation. Personnellement, lors de l ‘écoute de l’enregistrement, j ‘ai été quelque peu dérangé par les bruits de bouche: mastication, eau…

  5. 4 sur 5

    :

    Un seminaire tres interessant, un des plus attendus pour m part. La matinee est tres bonne, l’apres midi un poil moins, une petite impression qu’il manque quelque chose. A reeouter, s’en inspirer et appliquer!

  6. 4 sur 5

    :

    Un rappel de concepts avec une nouvelle idée complémentaire; des anecdotes, quelques idées concrétisables; de quoi alimenter les scénarii de ses rendez-vous.

  7. 5 sur 5

    :

    Un très bon séminaire qui vient compléter beaucoup d’autres. De nombreux outils que la plupart des hommes ne maîtrisent pas et qui permettent de ne pas être recalé lorsqu’on fera des propositions de rendez-vous : la charge émotionnelle, la perte de liberté de la femme en relation, l’effet boîte de raviolis, de l’importance d’être un mec bien… Et puis des anecdotes et des conseils pratiques comme toujours.

  8. 5 sur 5

    :

    J’avais encore un peu de mal à comprendre la charge émotionnelle, mais ça c’était avant.
    Rien que le concept “FORT” de la matinée vaut son pesant de cacahuètes !

  9. 4 sur 5

    :

    Un séminaire centré sur 2 concepts clefs : le “Degré de liberté” et la “charge émotionnelle”.

    Concepts d’autant plus nécessaires que ne pas les connaître, peut faire échouer toute proposition de rendez-vous avec une femme. Surtout que dans les premiers temps, la moindre erreur peut être fatal..

    Et dans le vif du sujet, plusieurs idées de rendez-vous selon son budget. Il y a même des plans pour les fauchés ou radins… Et bien d’autres choses !

Ajouter un Avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Séminaires complémentaires recommandés