Au secours, mon chef est une femme (/un homme) ?

Devenir plus performant au travail par la connaissance de la psychologie H & F
mp3
(195,00)
(195,00)

Basé sur 58 avis

Voir les avis

Au secours, mon chef est une femme (/un homme) ?

Niveau management au féminin, femmes et pouvoir, j’ai commencé mon expérience à la dure,  comme en témoigne mon dernier relevé d’appréciation chez Sofres en 2005 :

management au feminin

« absence de communication sereine avec le management » = refus de se rendre corvéable à merci en échange d’un vil sentiment de reconnaissance et de communauté qui n’existent que sur les brochures et dans les « meetings » de « team building »

3 exemples de biais H/F, parmi plusieurs centaines…

  1. Les hommes et les femmes, bien que disposant d’une intelligence moyenne similaire, ne recourent pas aux mêmes stratégies pour asseoir leur autorité dans l’entreprise
  2. Les subordonnées femmes, à productivité globale équivalente, ne réagissent pas à l’autorité comme leurs homologues masculins, ayant plus tendance à fomenter et comploter dans leurs dos hors des évaluations frontales
  3. Les femmes, dans leur grande variété statistique, ne sont pas sensibles au même type de rétribution que les hommes (une cause, parmi d’autres, de l’inégalité salariale)

Dès lors, comment manager une équipe de femmes ?

(par opposition à une équipe d’hommes)

À moins de travailler sur une plateforme pétrolière ou dans une exploitation aurifère (et encore), il y a fort à parier que vous vous retrouviez sous peu dans l’un des deux cas suivants :

  1. managé par des femmes
  2. à manager des femmes

Et là, à moins d’avoir un doctorat en différences psycho-sociologiques HF, vous êtes un peu mal barrés. Ne rigolez pas, un prix Nobel de médecine s’est fait prendre la main de sac… à dire l’exacte vérité sur les différences comportementales qu’il observait au sein de son labo

citation tim hunt femmes

 

Soyons réalistes : à tenter de tirer votre épingle du jeu dans un milieu à haute densité de femmes (et/ou de gays), sans un contenu spécifique, préparé aux petits oignons par quelqu’un ayant acquis la street crédibilité sur le sujet, vous allez rapidement vous retrouver complètement à la rue. Croyez-moi, je me suis fait licencier trois fois, la dernière par un société de production audiovisuelle composée à 90 % de femmes et de gays.

Et là, quand on y regarde sérieusement : allez fouiller Google, youtube, la Fnac, Amazon, votre librairie municipale et l’intégralité de votre cercle d’amis… puis posez vous la question :

Qui, à part moi, peut décortiquer les caractéristiques du leadership féminin ?

Qui d’autre que l’auteur des séminaires leadership, logique des femmes et logique des hommes ?

Et puis, de toutes façons, citez-moi un autre expert des différences hommes-femmes en France ?

J’écoute… ? Voilà voilà (faut le savoir ça).

Qu’est-ce que le leadership féminin ?

Et d’abord, existe t-il une forme féminine de donner des ordres ??

Pour comprendre la vision féminine du leadership et du management, il faut déjà avoir déblayé tout un tas d’arrières-plans spécifiques à la psychologie féminine auxquels (presque) personne d’autre ne s’est collé de manière aussi méthodique et obsessionnelle :

  • l’articulation femme-enfant, femme-adulte, femme-mère
  • le barycentre, qui se compose respectivement de :
    • le sentiment de maternité à l’échelle micro,
    • suivi de son homologue à l’échelle macro
    • ce qui donne le recentrage sur son ventre et ses sensations, qui deviennent l’unique référentiel du vrai, du bon et du juste
  • les conséquences de la théorie du barycentre
    • une grande sensibilité, combinée à une totale absence d’empathie pour ceux qui souffrent hors de son cercle
    • une appétence inée pour la casuistique dialectique (une même proposition peut être vraie le lundi, fausse le mardi et ainsi de suite pour tous les autres jours de la semaine, ça vous rappelle quelque chose ?)
    • une recherche récurrente de la simplicité et du naturel qui peut la conduire à l’aveuglement (« le senti-ment »)

Comment manager des hommes quand on est une femme ?

Et puisqu’on y sera, j’aborderai aussi les spécificités du management des hommes par les femmes.

  • Comment sont-elles perçues par des subordonnés masculins ?
  • Pourquoi ils ne semblent pas toujours motivés par les arguments ?
  • Pourquoi/comment ils interprètent l’esprit d’équipe et de cohésion ?
  • Qu’est-ce qui les irrite au plus haut point, ces subordonnés ?

Le salariat est un champ de bataille où « être sympa » ne vous sera d’aucun secours

Armez-vous, prenez un coup d’avance

« En haut », ils le savent très bien, ce qui différencie les hommes et les femmes. Sinon ils n’auraient jamais mis Marlène à cette place…

Rappels pratiques

  • Un séminaire de Stéphane Edouard dure une journée (2x3h environ, quelques minutes de moins après montage audio)
  • Un produit payant, c’est beaucoup plus que ce que vous pouvez lire gratuitement sur mes sites ou voir sur ma chaîne youtube. C’est de l’or en lingot.
  • Si le séminaire est à venir, vous pouvez venir y assister, c’est le même prix !
    • Que vous puissiez ou non y assister en présentiel, vous recevez dans tous les cas l’enregistrement audio quelques jours plus tard
  • Tous vos téléchargements restent disponibles à vie dans votre espace mon compte
  • Une facture en bonne et due forme est disponible sur simple demande par email
  • Et toujours : reçois tous mes séminaires, toute l’année en devenant VIP ou VIP intégral

Savoir bien s'entourer : le séminaire

    Avis à propos du produit
    0
    1★
    1
    2★
    4
    3★
    14
    4★
    39
    5★
    9.1/10


    Basé sur 58 avis

    • Matheus S.
      Publié le 15/09/2022 à 10:39 (Date de commande : Le 15/09/2022 à 8:35 )
      5

      Bon ajour aux séminaires qui s’appliquent à la vie professionnelle, des bons exemples et quelques sourires en prime. Je ne le regrette pas.

    • Arnaud G.
      Publié le 24/08/2022 à 8:35 (Date de commande : Le 05/03/2018 à 10:50 )
      5

      Partant d’expériences personnelles depuis que je suis majeur dans le monde du travail, à fortiori en villes moyennes ou petites moins civilisées par le camp progressiste du bien (pléonasme) : beaucoup moins souvent de non-dits avec des collègues hommes, des hausses de ton directes en cas d’impair, peu d’ambiguïté dès la première journée quant au fait que quelqu’un ne vous apprécie pas. Possibilité qu’une mise au point soit finalement faite posément sur des écarts de comportement… Au final, beaucoup moins de situations qui vous font revenir du travail et/ou y retourner avec la boule au ventre de sentir que ‘ça ne tourne pas rond’ sans savoir ni quoi ni pourquoi… Que mes neurones ne vrillèrent pas lorsque je débutai ma carrière dans un environnement au moins à 80% F, ignorant alors jusqu’à l’existence de Stéphane et de ses travaux. Un prolongement de logique de F appliqué au monde du travail et qui ne vous découragera pas d’y rester. On se détend toujours plus quand on possède une boussole et une carte du milieu où on évolue. Permet d’économiser plusieurs fois le prix du séminaire de par le séance de psy qui ne seront plus à faire.

    • Stéphane D.
      Publié le 08/08/2022 à 4:47 (Date de commande : Le 10/06/2022 à 6:37 )
      5

      Excellent séminaire pour quiconque se retrouverait dans un environnement professionnel majoritairement féminin.

    • Anaïs M.
      Publié le 19/07/2022 à 10:26 (Date de commande : Le 21/02/2022 à 7:25 )
      5

      Ce séminaire me conforterait presque dans l’idée d’avoir de la chance d’évoluer professionnellement autour de femmes ayant une part de H supérieure à la moyenne. Serais-je devenue misogyne ? La suite dans l »Enfer du salariat’.

    • Benjamin G.
      Publié le 04/07/2022 à 4:15 (Date de commande : Le 09/06/2022 à 12:03 )
      5

      Le début du séminaire m’a fait sourire, tellement je retrouvait les comportements et habitudes de ma chef. La grille de lecture permet de détecter pas mal de chose, de biais, J’ai compris pas mal d’étonnements du temps de mon ancien service trés féminisé. A noter que en tant qu’homme on peut aussi s’inspirer des bons cotés féminins pour son propre style de management.

    • Marc E.
      Publié le 30/06/2022 à 9:56 (Date de commande : Le 12/06/2022 à 10:23 )
      3

      Etant amené à travailler souvent avec des femmes, prendre ce séminaire était obligatoire. Les points positifs sont que ce séminaire va plus loin que je ne le pensais, les concepts sont intéressants et les exemples permettent de mieux les assimiler. Mais, pour la première fois je trouvais que ça s’étirait en longueur alors que d’habitude je ne vois pas le temps passer. Au vu des séminaires que j’ai déjà écoutés, je ne pouvais pas mettre une meilleure note. Tout de même, je vous le conseille si vous êtes dans ma situation. De plus, ça m’a donné envie de prendre le séminaire ‘Survivre à l’enfer du salariat’.

Ajouter un Avis

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Séminaires complémentaires recommandés